L’Enquête sur la santé buccodentaire des Premières Nations

L’Enquête sur la santé buccodentaire des Premières Nations (ESBPN) est la première et la seule enquête du genre, recueillant des données nationales sur l’état de santé buccodentaire des enfants, des adolescents et des adultes vivant dans les réserves des Premières Nations et les communautés nordiques à travers le Canada.  

Lancée en 2008, l’ESBPN est le fruit d’un partenariat entre le Bureau du dentiste en chef de Santé Canada et le Comité sur la gouvernance de l’information des Premières Nations de l’Assemblée des Premières Nations, précurseur du Centre de gouvernance de l’information des Premières Nations (CGIPN).

L’enquête était en grande partie une réponse au manque de longue date qui existait pour des données solides et de qualité sur la santé buccodentaire des Premières Nations. Par exemple, en 2007, Statistique Canada a lancé l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS), une initiative d’enquête nationale qui incluait la majorité des Canadiens dans son échantillon, mais excluait les personnes vivant dans les réserves des Premières Nations et les collectivités du Nord. Cette situation était malheureuse, parce que les enquêtes sur la santé buccodentaire fournissent des informations essentielles sur l’étendue et la gravité des problèmes de santé buccodentaire dans les populations cibles, ce qui aide à alléger le fardeau des maladies.

Sans données de base sur la santé buccodentaire des Premières Nations dans les réserves à travers le Canada, il est difficile de répondre aux questions de recherche ou de déterminer où diriger les interventions thérapeutiques et les changements de politiques qui pourraient profiter aux membres des Premières Nations et aux communautés dans lesquelles ils vivent.

Coordonnée par l’équipe de l’Enquête régionale sur la santé des Premières Nations du Comité sur la gouvernance de l’information des Premières Nations, l’ESBPN a commencé à recueillir des données en février 2009 auprès de 1 188 membres des Premières Nations qui ont participé à l’enquête. L’enquête, qui comprenait des entrevues en personne et des examens buccodentaires cliniques, a permis de recueillir de l’information sur les facteurs de risque et les déterminants de la santé touchant la santé buccodentaire des Premières Nations, ainsi que des données de base qui pourraient être utilisées pour les futures enquêtes sur la santé buccodentaire des Premières Nations.

Lorsque le rapport national de l’ESBPN (Report on the Findings of the First Nations Oral Health Survey 2009-2010) a été publié en 2011; il s’agissait du premier examen complet des conditions de santé buccodentaire dans les communautés des Premières Nations. Le rapport a révélé des différences marquées dans l’état de santé buccodentaire des membres des Premières Nations et des non-Autochtones au Canada, puisque 57 % des membres des Premières Nations ont déclaré avoir consulté un dentiste au cours de l’année précédente, comparativement à 72 % des non-Autochtones.

Les membres des Premières Nations étaient également plus susceptibles d’avoir éprouvé des douleurs buccales chroniques, des maux de dents ou d’autres symptômes buccaux, et d’avoir évité de manger certains aliments en raison de problèmes avec leurs dents, leur bouche ou leurs prothèses dentaires.

Pour télécharger une copie du rapport national de l’ESBPN, cliquez ici : Report on the Findings of the First Nations Oral Health Survey 2009-2010 (English)