Annonce des récipiendaires de la Bourse d’études nationale du CGIPN 2017

Le Centre sur la gouvernance de l’information des Premières Nations (CGIPN) est heureux d’annoncer les récipiendaires de sa 5e Bourse d’études nationale annuelle pour étudiants, qui est décernée par l’organisme sans but lucratif à deux étudiants méritants des collèges ou universités des Premières Nations. 

Choisis par un comité de sélection composé de membres du conseil d’administration du CGIPN, les récipiendaires de la bourse 2017 recevront chacun un prix en argent et une inscription gratuite au cours en ligne Fondamentaux des principes de PCAP® du CGIPN.       

Les récipiendaires de la Bourse d’études nationale du CGIPN 2017 sont Karlee Johnson, de la Première Nation Eskasoni en Nouvelle-Écosse, et Stephanie McConkey, membre des Six Nations de la Première Nation de Grand River en Ontario. 

Mme Johnson, étudiante en sciences médicales à l’Université Dalhousie, travaille actuellement à un projet de recherche de l’Aboriginal Children's Hurt & Healing Initiative qui comprend la création d’une application mobile pour faciliter la communication culturellement appropriée et fondée sur des données probantes entre les professionnels de la santé et les enfants autochtones.

Pendant son enfance au sein de sa communauté d’origine, Mme Johnson était inscrite à un programme d’immersion mi'kmaq, qui lui a appris à parler, à lire et à écrire en mi'kmaq. Elle espère que cela, combiné à son engagement envers « l’approche à double perspective » (qui englobe les connaissances indigènes et occidentales), guidera sa future carrière de médecin mi'kmaq à Eskasoni.

Karlee Johnson and Stephanie McConkey

Mme McConkey (Nation Oneida) est candidate à la maîtrise en épidémiologie et biostatistique à l’Université Western, où elle étudie les déterminants sociaux de la santé comme prédicteurs des besoins de santé non satisfaits et du diagnostic du diabète chez les Autochtones vivant en milieu urbain dans la ville de Toronto. Elle travaille également à temps partiel comme spécialiste de la recherche à la Thunderbird Partnership Foundation, un organisme national qui fait la promotion des services de toxicomanie culturellement adaptés aux Premières Nations et aux Inuits. 

En tant que récipiendaires de la Bourse d’études nationale 2017, Mme Johnson et Mme McConkey recevront chacune un montant de 2 500 $ pour les aider à financer leurs études, en plus d’une inscription gratuite au cours Fondamentaux des principes de PCAP®, le seul cours en ligne consacré aux principes de PCAP des Premières Nations.  

Créée en 2013, la Bourse d’études nationale du CGIPN est décernée chaque année aux étudiants admissibles des collèges ou universités des Premières Nations qui poursuivent des études dans les domaines de l’épidémiologie, de la santé de la population, de la biostatistique ou des technologies de gestion de l’information et des données. Le processus de demande de la 6e bourse annuelle débutera à l’automne 2018.

Le CGIPN est un organisme sans but lucratif des Premières Nations spécialement mandaté par l’Assemblée des Premières Nations. En tant que source principale d’information sur les membres des Premières Nations vivant dans les réserves et dans les collectivités du Nord, le CGIPN est engagé envers l’amélioration de la santé et du bien-être des membres des Premières Nations vivant dans nos 634 communautés d’un bout à l’autre du pays.

 

 

Tags

PSE