Our Work

Notre travail

Cadre culturel de l'ERS

Cadre culturel de l'ERS

Remarque – Les éléments suivants sont tirés du Rapport de l'ERS 2002-2003 sur les adultes, les jeunes et les enfants dans les communautés des Premières Nations (Venez bientôt). Il s'agit seulement d'un résumé. Le lecteur est invité à télécharger l'intégralité du rapport pour obtenir un exposé complet sur le cadre culturel de l'ERS.

Les visiteurs souhaiteront peut-être consulter le document fondateur du cadre culturel de l'ERS : Indigenous Intelligence (connaissances autochtones).

Le Comité de gouvernance de l'information des Premières Nations (CGIPN) a demandé l'élaboration d'un cadre culturel de l'ERS permettant de mettre à disposition de chacun un processus d'interprétation pertinent sur le plan culturel. Ainsi, les résultats de la recherche peuvent être présentés aux communautés d'une manière compréhensible qui leur permet d'effectuer une meilleure analyse, d'établir une corrélation entre les éléments, de s'informer et d'ajuster les comportements. En d'autres mots, le cadre culturel de l'ERS examine l'état de santé global d'une personne dans le contexte environnemental général.

Depuis le début, les Premières Nations savent que l'Équipe de l'ERS axe ses travaux sur les personnes – nous rendons grâce à leur bienveillance, à leur honnêteté et à leur volonté. Ainsi, fidèles au cadre culturel de l'ERS, nous tenons à remercier tous les citoyens des Premières Nations qui ont participé et contribué à ce processus.

 

Figure 1 : Cadre culturel de l'ERS

  

Origine du modèle

Semblable à un héritage de connaissances et de croyances, la science sous-jacente du cadre culturel de l'ERS est transmise de génération en génération parmi les Premières Nations. Bien qu'il ait été établi que les connaissances traditionnelles des Autochtones varient d'une Première Nation à l'autre au Canada, la plupart des citoyens des Premières Nations partagent une croyance commune qui se résume à une relation forte avec le milieu naturel. Compte tenu de cette croyance, nous représentons le milieu naturel par un cercle.

Nous commençons au centre du modèle culturel (voir la schéma no 1) tout en convergeant vers le peuple des Premières Nations. Cela correspond au raisonnement et aux règles qui sous-tendent la science sous-jacente du modèle culturel. Conformément à ces règles, nous progressons en allant du Centre vers l'Est, le Sud, l'Ouest, le Nord et l'Est de nouveau.

Vision (moyens de définir une vision d'avenir)

Dans un modèle culturel des Premières Nations, la vision d'avenir est considérée comme le principe le plus fondamental. Définir la vision d'avenir du bien-être des Premières Nations consiste à examiner l'état de santé de chaque personne dans sa globalité, c'est-à-dire l'aspect physique, mental, affectif et spirituel. Du point de vue des connaissances autochtones, l'exercice de définition d'une vision d'avenir consiste à examiner l'état optimal en matière de santé et de bien-être (c.-à-d. ce qui était la norme auparavant et ce qui est souhaitable pour l'avenir). Afin de bien envisager la santé et le bien-être des Premières Nations, il est impératif d'établir des points de repère permettant de cerner l'ampleur de la situation actuelle et de déterminer ses causes. C'est en se basant sur ces points de repères que les communautés et les intervenants peuvent progresser vers une situation idéale.

Relations (moment et moyens d'établir des relations)

Ce thème fait allusion aux expériences vécues dans les relations établies au fil du temps. Il décrit aussi la façon dont nous établissons des relations avec les personnes. Il permet de mieux comprendre les comportements et l'état d'esprit qui prévalent à l'égard du bien-être à un moment précis chez une personne dans une communauté ou à l'échelle nationale.

Raisonnement (analyse/raisonnement)

Cet élément du cadre culturel est aussi assimilé aux connaissances apprises. Il s'agit du moment où nous sommes capables de faire preuve de réflexion, de conciliation et d'auto-évaluation. Les déterminants de la santé les plus généraux sont examinés dans ce sens.

Mesure (comportements)

Ce thème fait allusion au mouvement et représente la force. Il s'agit d'étudier les mesures prises pour éliminer les obstacles précédemment déterminés et la façon dont les Premières Nations peuvent se prendre en main. Ce thème est important, car il favorise un changement favorable dans le programme. De ce fait, il contribue à la vision d'avenir (attentes) des Premières Nations, qui est axée sur un développement sain de leurs enfants, de leurs familles et de leurs communautés. Il est important de noter que les modèles circulaires présentés dans le cadre culturel de l'ERS ne sont pas des cercles d'influences.