La collecte de données de l’EREEE prend fin dans les régions

Après quatre années de travail, des séjours dans des centaines de communautés des Premières Nations, et des milliers de questionnaires complétés, le CGIPN est fier d’annoncer que la collecte de données de l’Enquête régionale sur la petite enfance, l’éducation et l’emploi chez les Premières Nations (EREEEPN, ou EREEE) est officiellement terminée.

Félicitations à tous les membres de notre conseil d’administration, à nos partenaires régionaux, à nos coordonnateurs régionaux et aux travailleurs sur le terrain dans les 10 provinces et deux territoires pour leur diligence et leur travail acharné pour faire de l’EREEE une telle réussite.

En juin 2011, lors de l’Assemblée générale annuelle de l’Assemblée des Premières Nations, le CGIPN se voyait donner le mandat de réaliser l’EREEE par les Chefs en assemblée (Résolution no 19-2011), donnant ainsi le coup d’envoi à cinq années de travail sans relâche dans l’ensemble du pays pour collecter des données dans 250 réserves et collectivités nordiques des Premières Nations.

La majeure partie de 2012 et 2013 a été consacrée à l’élaboration du questionnaire d’enquête qui, étant donné la vaste gamme de sujets abordés (petite enfance, éducation et emploi), illustre bien le fait que l’EREEE est l’enquête la plus complexe que le CGIPN ait jamais réalisée. Après ample consultation de nos partenaires régionaux et des spécialistes et intervenants des Premières Nations, l’EREEE a commencé à être déployée dans la Première Nation Carcross Tagish en novembre 2013 au Yukon. Au cours des mois qui ont suivi le déploiement d’un bout à l’autre du pays, bravant des froids sibériens, des chaleurs accablantes, et des activités saisonnières, des retards et les incidences des enjeux en éducation des Premières Nations, nous sommes parvenus à recueillir toutes les données et à terminer le travail! 

Maintenant que toutes les données ont été collectées, le CGIPN est passé à l’étape suivante : le méticuleux processus de « nettoyage » des données. Ce nettoyage est effectué au bureau d’Ottawa du CGIPN et comprend la vérification et la correction des données régionales ainsi que la pondération de chaque ensemble de données afin que les résultats soient représentatifs de la population des Premières Nations.

« Cette étape est un moment excitant pour toutes les personnes qui ont participé au processus de l’EREEE parce que nous avons hâte de savoir ce que les données vont nous dire », indique Derek Thompson, coordonnateur national du projet d’EREEE. « Et, tout aussi important, nous saurons comment les Premières Nations pourront utiliser les données dans leur intérêt. »

Dirigée par Kyla Marcoux, coordonnatrice technique de l’EREEE, et Venkata Ramayanam, analyste des données de l’EREEE, l’étape de nettoyage consistera à examiner attentivement les données pour déceler toute imperfection ou donnée manquante. Cela comprend l’élimination des questionnaires incomplets et des questionnaires en double, ainsi que la correction des branchements conditionnels erronés. Le CGIPN prend toutes les mesures possibles pour s’assurer que les données soient fiables et crédibles.

Une fois qu’elles ont été nettoyées, les données doivent être pondérées. Cela signifie qu’une pondération (pertinence) spécifique est attribuée à chaque niveau de données afin qu’elles représentent plus exactement la population nationale des réserves et des collectivités nordiques des Premières Nations.

Lorsque ce processus est terminé, les données nettoyées et pondérées sont retournées dans chaque région afin d’être utilisées dans les rapports régionaux de l’EREEE respectifs. Lorsque toutes les données de l’EREEE pour les 10 régions seront finalisées, le CGIPN commencera à examiner ce que les données nationales révèlent, et ces résultats seront utilisés pour produire un aperçu de cette information qui sera dévoilé lors de la Conférence de dévoilement des résultats nationaux préliminaires de l’EREEE, laquelle doit avoir lieu du 17 au 19 novembre 2015, à Ottawa.

La Conférence de dévoilement des résultats nationaux préliminaires de l’EREEE, qui doit se tenir pendant trois jours à l’Hôtel Westin centre-ville, à Ottawa, sera l’occasion de présenter les résultats préliminaires de l’enquête et de proposer une série de présentations et d’ateliers novateurs et créatifs conçus pour explorer les données et comprendre leur signification pour les membres et les communautés des Premières Nations. Assurez-vous de visiter FNIGC.ca régulièrement au cours des prochaines semaines pour plus d’information sur cette emballante conférence de dévoilement des résultats de l’EREEE.

Tags