L’EREEE en voyage au Québec

Plus tôt ce mois-ci, le CGIPN a fait un voyage – un long voyage – pour se rendre à la communauté des Premières Nations de Gesgapegiag dans la région de la Gaspésie, au Québec, pour passer quelques jours dans les souliers d’une équipe régionale d’enquête de l’EREEE.

En effet, le 5 mai, Kyla Marcoux, analyste statistique de l’EREEE, et Derek Thompson, coordonnateur national du projet de l’EREEE, ont atterri à Québec où les attendait Jonathan Leclerc, coordonnateur régional de l’EREEE à la Commission de la Santé et des Services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador. À partir de là, ils ont conduit pendant sept heures le long du pittoresque fleuve Saint-Laurent jusqu’à Gesgapegiag, une communauté Mi’kmaq située sur la rive nord de la baie de Cascapédia.

La ville de 638 habitants est la 18e communauté au Québec à participer à l’enquête sur la petite enfance, l’éducation et l’emploi chez les Premières Nations. Guidés par Jonathan, les membres de l’équipe de l’EREEE du CGIPN ont passé trois jours dans la communauté où ils ont pu vivre les différentes étapes nécessaires à la préparation des travailleurs sur le terrain en vue du déploiement de l’enquête.

Jonathan présente d’abord un survol de la recherche par enquête, puis un vidéo qui témoigne de l’utilité de l’information et des données, ainsi que de l’importance de la participation au processus de l’EREEE. La formation est de nature interactive et comprend un cahier avec des exercices que le travailleur sur le terrain doit compléter.

Selon Kyla, Jonathan s’assure que ses travailleurs sur le terrain soient à l’aise avec le travail à venir et qu’ils soient soigneusement préparés pour toute situation pouvant survenir.

 

Au cours des trois jours de formation avec la travailleuse sur le terrain de l’EREEE Denise Larocque au Centre de santé et de services communautaires de Gesgapegiag, l’équipe a aidé au long (et important) processus de génération de l’échantillon d’environ 50 enfants, adolescents et adultes qui seront invités à participer à l’enquête.